La compagnie

Eutrapelia est un duo de comédiens professionnels proposant des créations théâtrales originales, sur scène ou en extérieur. Pièces de théâtre, saynètes ou boniments, leurs spectacles sont aussi diversifiés que les périodes historiques où ils puisent leur inspiration, du Moyen Age à la Guerre de 14-18, en passant par la Renaissance ou la Belle Époque, et ces deux artistes savent être tour à tour burlesques, étonnants ou émouvants.

L’Histoire est un gisement inépuisable de matière théâtrale, et inscrire un spectacle dans le passé permet de proposer au spectateur de s’évader du quotidien, tout en mettant en lumière certains travers actuels par le biais d’archétypes que représentent des personnages et des situations intemporelles. Créée au printemps 2011, la compagnie se produit dans la France entière et dans les pays francophones limitrophes ; elle a été récompensée à quatre reprises au Salon annuel des Professionnels du Spectacle Historique «Fous d’Histoire», dans les catégories «Costumes» (2012), «Décor» (2013) et «Création artistique et technique» (2014 et 2017).

Les artistes

Béryl-Alexandra Brard est comédienne, mais aussi costumière et photographe. Passionnée par le théâtre depuis le collège (elle fait ses premiers pas sur scène en classe de cinquième), elle devient comédienne professionnelle et cofondatrice d’Eutrapelia en 2011, tout en continuant d'approfondir son jeu et sa technique vocale, notamment auprès de formateurs comme Bernard Colin (Studio Té) ou Nasrin Pourhosseini.

Guillaume Huot-Marchand est comédien et musicien, mais aussi accessoiriste et décorateur. Il fait ses premiers pas dans le spectacle amateur en 1997, puis se professionnalise en 2007. Il collabore d’abord avec plusieurs compagnies de théâtre professionnelles dans toute la France, en Suisse, en Belgique et au Luxembourg, avant de cofonder Eutrapelia en 2011, tout en continuant de se former aux techniques théâtrales et vocales auprès d’autres professionnels, notamment Bernard Colin (Studio Té) et Nasrin Pourhosseini.

 

 

Les Spectacles

 

"Fabliau vous conterai"

 

 

Contenu

Deux «jongleurs» racontent sur scène plusieurs authentiques fabliaux médiévaux, de manière vivante et burlesque, en se chamaillant parfois pour mieux attirer l’attention, et n’hésitant pas à revêtir des costumes pour le moins ridicules. Ils font même volontiers monter les gens sur scène pour servir de personnages secondaires ou de décor.


Chevaliers poltrons, épouses manipulatrices, paysans astucieux, jongleurs médiocres, vilains acariâtres ou diable trompé, Sibylle et Le Goupil endossent différents rôles au gré des histoires qu’ils narrent, se moquant aussi bien des travers de la Noblesse que des défauts des vilains, même si la morale est toujours sauve à la fin, ou presque...

Démarche

Ces histoires sont d’authentiques fabliaux du XIIIe ou du début du XIVe siècle que nous avons transcrites, traduites et mis en scène à notre façon. La multiplicité des personnages, volontiers archétypaux, et des scènes cocasses dans lesquelles ils sont tous entraînés font de ces histoires des farces intemporelles qui font rire petits et grands.


Les accessoires que nous utilisons s’inspirent de sources archéologiques, iconographiques et textuelles afin de replacer au mieux ces fabliaux dans leur contexte historique originel.

Infos spectacle:

Public : Tout public.

Durée : Chaque histoire dure environ 20 (sans compter une éventuelle introduction musicale à la cornemuse).

Nombre de représentations : Nous avons mis en scène quatre fabliaux abordant chacun une thématique différente, ce qui permet de proposer quatre spectacles différent tout au long de la manifestation (pour une durée totale de 80 minutes). Nous pouvons aussi regrouper trois fabliaux en un seul spectacle durant environ 1h10 pour une seule représentation quotidienne.

Nombre d’intervenants : Deux artistes comédiens (dont un musicien).

Espace nécessaire :

Extérieur : Notre fond de scène mesure environ 3m x 3m et peut être installé sur tous types de sols (mais un sol meuble est nettement préférable). Nous avons impérativement besoin d’une loge sécurisée à proximité immédiate de l’espace scénique pour nous changer et laisser du matériel.
L’espace scénique dont nous avons besoin est un demi-cercle de 4m de rayon placé juste devant le fond de scène, sans compter l’espace nécessaire à l’installation du public.

Intérieur : Nous installons un simple fond de scène de type paravent. L’espace scénique dont nous avons besoin est un demi-cercle de 4m de rayon placé juste devant le fond de scène, sans compter l’espace nécessaire à l’installation du public. Nous avons également besoin d’une loge sécurisée pour nous changer et laisser du matériel.
Dans tous les cas, le lieu doit être suffisamment calme (nous travaillons sans sonorisations), au moins pendant les représentations (et doit donc être, autant que possible, éloigné des sources de pollution sonore : artillerie, enceintes, buvettes, concert, jeux anciens, etc.).

Besoins techniques : Des bancs pour installer le public sont vivement souhaités.

 

Télécharger le dossier du spectacle

Visuel-Fabliaux-01
Visuel-Fabliaux-02
Visuel-Fabliaux-03
Visuel-Fabliaux-05
Visuel-Fabliaux-04
Visuel-Fabliaux-04
Visuel-Fabliaux-05
Visuel-Fabliaux-01 Visuel-Fabliaux-02 Visuel-Fabliaux-03 Visuel-Fabliaux-05 Visuel-Fabliaux-04 Visuel-Fabliaux-04 Visuel-Fabliaux-05

 

"Les Caragos / Les Triacleurs"

 

Contenu

Deux charlatans arpentent les rues avec leur petite charrette remplie d’innombrables objets magiques. Dès qu’ils pensent trouver un auditoire réceptif à leur boniment, ils s’arrêtent et tentent de persuader le public de l’efficacité de leurs amulettes, talismans et reliques en tous genres, faisant voyager leurs spectateurs non seulement au coeur des superstitions anciennes, mais aussi entre Orient et Occident.

Ils n’hésitent pas à utiliser les gens comme cobaye pour leurs démonstrations parfois absurdes, mais malgré la débauche d’efforts dont ils font preuve pour convaincre qu’ils peuvent apporter remède à tous les problèmes, ces deux personnages exubérants ont bien des difficultés à vendre leurs merveilles à un public oscillant entre perplexité et hilarité...

Démarche

Ce spectacle burlesque, entre théâtre de rue et boniment de foire, met en scène deux personnages hauts en couleur, voire franchement exaltés. Il est en interaction avec le public, régulièrement utilisé comme cobaye, et dénonce de manière jubilatoire la cupidité des uns et la crédulité des autres.

Toutes les propriétés des amulettes, talismans et reliques que nous évoquons sont issues de nos recherches sur la magie et les superstitions médiévales ; les costumes des personnages ont été reproduits d’après des manuscrits germaniques du début du XIVe siècle (les Caragos) ou d’après des peintures du XVIIe siècle (Les Triacleurs).

Infos Spectacle:

Public : tout public.

Nombre de représentations : Le nombre de sorties dépend de la superficie de la manifestation, de sa durée et de l’affluence du public ; nous ne dépassons toutefois pas quatre sorties quotidiennes (dans une journée complète et dans des conditions techniques optimales).

Durée : Chaque spectacle dure environ 25 minutes, sans compter le temps éventuel de déplacement de la charette d’un lieu de représentation à un autre. Nous pouvons jouer une routine unique ou alterner deux routines différentes en fonction du public.

Nombre d’intervenants : Deux artistes comédiens.

Espace nécessaire : Ce spectacle peut se jouer en extérieur ou en intérieur. L’espace scénique nécessaire doit être suffisamment plat et plan pour la charrette, pas trop boueux, et au calme (nous travaillons sans sonorisation), éloigné des sources sonores (artillerie, enceintes, buvettes, concerts, jeux anciens, etc.). Il doit mesurer au moins 5 m de large et 5 m de profondeur (sans compter l’installation du public), En outre, il ne doit pas être trop éloigné de la loge où sera rangée la charrette entre les représentations (moins de 100 m sur sol plat et sans pavé, moins de 50 m sur sol pentu et/ou pavé), et doit être accessible sans escalier ni pente trop élevée.

Temps d’installation et de préparation : 1h30

Besoins techniques : Une loge sécurisée et propre est nécessaire pour nous changer et nous reposer, ainsi que pour ranger la charette entre les représentations (l’accès à cette loge doit se faire de plain-pied et avoir une largeur supérieure à 1m10).

 

Télécharger le dossier du spectacle

Visuel-Caragos-01
Visuel-Caragos-02
Visuel-Caragos-03
Visuel-Caragos-04
Visuel-Caragos-01 Visuel-Caragos-02 Visuel-Caragos-03 Visuel-Caragos-04

 

"Avis Machina"

 

 

Contenu

Un savant humaniste et grandiloquent est fier de présenter au public l’extraordinaire machine qu’il a fabriquée en s’inspirant des travaux du grand Léonard de Vinci afin de réaliser l’un des plus vieux rêves de l’humanité : s’élever vers les cieux !

Convaincu du génie de son prédécesseur, mais plus encore de sa propre supériorité intellectuelle, François de la Roche du Bois de l’Adret a englouti toute sa fortune (et quelques fûts de vin !) dans son projet insensé, au grand désespoir de sa soeur Gabrielle, ruinée et contrainte de l’assister dans ses expériences hasardeuses.

Avec l’aide d’un enfant choisi dans l’assistance, Gabrielle va tenter de s’élever dans les airs sur la machine farfelue de son frère dont les explications douteuses et les tergiversations alcoolisées provoqueront plus volontiers l’hilarité du public que son admiration béate...

Démarche

Ce spectacle met en scène un savant joyeusement entraîné dans une fuite en avant par sa folie créatrice, son arrogance et son alcoolisme tout rabelaisien, à peine pondéré par le bon sens de sa soeur, tour à tour complice, moqueuse et désabusée.

Nous avons créé à cette occasion une machine synthétisant plusieurs des inventions de Léonard de Vinci, notamment ses machines volantes, en essayant de rester le plus crédible possible quant aux matériaux de fabrication utilisables durant la Renaissance.

Les costumes des personnages, reproduits d’après des peintures du milieu du XVIe siècle, ont été récompensés lors du Festival des Professionnels du Spectacle Historique « Fous d’Histoire » de Pontoise par un prix « Coup de Coeur » en novembre 2012.

Infos Spectacle:

Public : Tout public (à partir de 7 ans).

Nombre de représentations : Le nombre de représentations dépend de la durée de la
manifestation, mais nous ne dépassons pas 3 représentations par jour, avec de préférence au
moins une heure de battement entre deux représentations.

Durée : Ce spectacle dure environ 35 minutes.

Nombre d’intervenants : Deux artistes comédiens.

Espace nécessaire (intérieur uniquement): Nous avons besoin d’un espace scénique d’environ
6 x 6 m (sans compter la place nécessaire à l’installation du public), plat et plan, et impérativement
au calme (nous travaillons sans sonorisation).

Temps d’installation et de préparation : 2h00.

Besoins techniques : Une loge sécurisée et propre est nécessaire pour nous changer et nous
reposer ; la machine doit être hors d’atteinte du public entre les représentations, soit par
fermeture complète des lieux, soit par gardiennage permanent ; la machine mesure 2m45
de hauteur, pour une largeur de 1m80 (ailes repliées) à 3 m (ailes dépliées), et une longueur
d’environ 2m50.
Des bancs ou des chaises pour installer le public sont vivement souhaités.

 

Télécharger le dossier du spectacle

Visuel-Avis-Machina-09
Visuel-Avis-Machina-07
Visuel-Avis-Machina-05
Visuel-Avis-Machina-06
Visuel-Avis-Machina-03
Visuel-Avis-Machina-04
Visuel-Avis-Machina-01
Visuel-Avis-Machina-02
Visuel-Avis-Machina-09 Visuel-Avis-Machina-07 Visuel-Avis-Machina-05 Visuel-Avis-Machina-06 Visuel-Avis-Machina-03 Visuel-Avis-Machina-04 Visuel-Avis-Machina-01 Visuel-Avis-Machina-02

 

"Les Théosophes Colporteurs (le C.R.O.U.T.O.N)"

 

 

Contenu

Fondateurs du C.R.O.U.T.O.N. (Cercle de Recherche et d’Observation Universelle de Théosophie Omnidirectionnelle de Nancy), Honorine Hauteville et Camille Corentin cherchent désespérément à recruter des adhérents pour leur cercle spirituel.

Ces bourgeois férus d’ésotérisme n’hésitent pas à descendre dans la rue pour se mêler au peuple, dépliant leur étonnante petite charrette dès qu’ils pensent avoir trouvé un auditoire réceptif à leur boniment.

Amulettes antiques, magie médiévale, talismans orientaux, grigris exotiques, reliques authentiques, méthodes de divination, superstitions paysannes, mesmérisme ou armes contre les créatures maléfiques, tout est bon pour tenter d’émerveiller les badauds !

Mais il semble bien difficile de recruter de nouveaux membres pour le C.R.O.U.T.O.N. au sein d’une foule tout à la fois perplexe et hilare...

Démarche

Ce spectacle burlesque, entre théâtre de rue et boniment de foire, met en scène deux personnages hauts en couleur, voire franchement exaltés. Il est en interaction avec le public, régulièrement utilisé comme cobaye, et pointe du doigt avec humour et bienveillance la crédulité enthousiaste qui agite, pendant cette «Belle Epoque», une société en pleine effervescence intellectuelle.

Toutes les propriétés des amulettes et talismans que nous évoquons sont issues de nos recherches sur les superstitions en usage à la fin du XIXe, autant dans les campagnes françaises qu’au sein des cercles ésotériques alors en plein essor ; les costumes des personnages sont des vêtements d’époque ou ont été reproduits d’après des gravures de la fin du XIXe siècle.

Infos Spectacle:

Public : Tout public (à partir de 7 ans).

Durée : le spectacle total dure un peu plus d’une heure, mais peut être scindé en deux parties autonomes d’environ 35 minutes chacune.

Nombre de représentations : Dans la version complète, une à deux représentation(s) quotidienne(s), soit 2 à 4 représentations quotidiennes pour les demi-versions (à condition d’avoir un temps de repos et de réinstallation suffisant entre les représentations dont le nombre devra être décidé en amont en accord avec l’organisateur)

Nombre d’intervenants : Deux artistes comédiens.

Besoins techniques : Une loge sécurisée, propre, suffisamment éclairée et avec une table et deux chaises, est nécessaire pour nous changer et nous reposer, ainsi que pour ranger la charrette entre les représentations (l’accès à cette loge doit se faire de plain-pied et avoir une largeur supérieure à 1m pour une hauteur d’au moins 2 m, et elle doit se trouver à proximité immédiate du lieu de représentation) ; il est possible de laisser la charrette sur le lieu de représentation entre les passages (mais pas la nuit dans le cas de représentations plusieurs jours d'affilée) à condition que son accès soit interdit au public et/ou qu'elle soit surveillée en
permanence.

Temps d’installation et de préparation : 3h.

Espace nécessaire : Ce spectacle peut se jouer en extérieur ou en intérieur. L’espace scénique nécessaire doit être suffisamment plat et plan pour la charrette, pas trop boueux, sans rafale de vent trop forte ni pluie trop soutenue. Il doit mesurer au moins 5 m de large et 5 m de profondeur, sans compter l’installation du public, et doit être au calme (nous travaillons sans sonorisation), éloigné des sources sonores (artillerie, enceintes, buvettes, concerts,jeux anciens, etc.)

 

Télécharger le dossier du spectacle

Visuel-CROUTON-10
Visuel-CROUTON-07
Visuel-CROUTON-09
Visuel-CROUTON-08
Visuel-CROUTON-06
Visuel-CROUTON-05
Visuel-CROUTON-04
Visuel-CROUTON-01
Visuel-CROUTON-03
Visuel-CROUTON-02
Visuel-CROUTON-10 Visuel-CROUTON-07 Visuel-CROUTON-09 Visuel-CROUTON-08 Visuel-CROUTON-06 Visuel-CROUTON-05 Visuel-CROUTON-04 Visuel-CROUTON-01 Visuel-CROUTON-03 Visuel-CROUTON-02

 

"Antoinette"

 

 

Contenu

Lui : un explorateur rigide, colonial et misogyne, qui cherche un aéroplane et un pilote pour tenter l’exploration aérienne d’une contrée sauvage.

Elle : une jeune femme libre, rêveuse et optimiste, gérante d’une petite compagnie aérienne et pilote d’un monoplan «Antoinette ».

Alors forcément, quand ces deux là se rencontrent, ça décoiffe, ça défrise, ça fait des étincelles ! Et après avoir pris quelques claques – au propre comme au figuré -, au son du moteur 8 cylindres de l’aéroplane, notre homme finira par comprendre qu’il est toujours bon de prendre un peu de hauteur, et que le plus beau voyage est souvent celui qu’on fait à la rencontre des autres...

Démarche

Féministe et humaniste autant qu’aéronautique et humoristique, cette pièce rend hommage aux premières femmes pilotes, pionnières de l’aviation qui ont tenté de s’élever au-dessus de leur condition sociale dans un monde moderne en pleine effervescence technologique et scientifique toujours dominé par les hommes. Militante sans être moralisatrice, elle interroge chacun d’entre nous sur son rapport à l’autre et incite à prendre de la hauteur...

Infos Spectacle:

De et avec : Guillaume Huot-Marchand et Béryl-Alexandra Brard

Aide à la mise en scène : Hélène Tisserand

Costumes : Bénédicte Meffre et Béryl-Alexandra Brard

L’accessoire principal réalisé pour ce spectacle, un aéroplane Antoinette II (à échelle 1/2 environ), a été récompensé en novembre 2017 au salon «Fous d’Histoire» de Compiègne par un prix «Coup de Coeur» dans la catégorie «Création Artistique et Technique».

Public : Tout public (à partir de 7 ans)

Nombre de représentations : Une seule représentation quotidienne.

Durée : Ce spectacle dure environ 1h10.

Nombre d’intervenants : Deux artistes comédiens.

Espace nécessaire : La scène ou l’espace scénique doit avoir une largeur d’au moins 6 mètres, pour une profondeur d’au moins 5 mètres. Ce spectacle se joue exclusivement en intérieur et au calme, et le public doit impérativement être assis.

Temps d’installation et de préparation : environ 3h30.

Temps de démontage : environ 2h.

Besoins techniques : Nous avons besoin d’une alimentation électrique standard (230v) à moins de 10 m du centre de la scène ou de l’espace scénique pour alimenter une petite machine à fumée (il faut donc vérifier que les détecteurs de fumée soient coupés ou compatibles avec ce type d’appareil).

 

Télécharger le dossier du spectacle

Visuel-Antoinette-06
Visuel-Antoinette-05
Visuel-Antoinette-04
Visuel-Antoinette-02
Visuel-Antoinette-05
Visuel-Antoinette-06 Visuel-Antoinette-05 Visuel-Antoinette-04 Visuel-Antoinette-02 Visuel-Antoinette-05

 

"Vie (de) tranchée"

 

 

Contenu

Alcide et Henriette, jeunes mariés provinciaux, sont brusquement séparés par le départ d’Alcide pour le front. Leur tendre insouciance se heurte rapidement à la réalité de la guerre, et ils découvrent la solitude, l’angoisse, la faim, le froid, la crasse, les errances de l’État-major et la cruauté des armes nouvelles.

Face à l’absurdité de cette guerre de tranchée à laquelle il va tenter de survivre, Alcide ne trouve de réconfort que dans les lettres de son épouse, auxquelles il répond sans décrire toutes les vérités macabres qu’il consigne dans son journal.
Soucieuse de comprendre la guerre vécue par son mari au delà de la propagande colportée à l’arrière par les journaux et les chansons humoristiques d’un comique-troupier désinvolte, Henriette va s’engager comme infirmière bénévole pour se confronter à son tour à l’atrocité de la guerre.

Aidés par une mise en scène rompant avec les codes du simple échange épistolaire, deux comédiens entraînent les spectateurs dans un tourbillon d’émotions à travers le quotidien d’un couple pris dans la tourmente de la guerre, marqué jusqu’au bout par un amour indéfectible tandis que la mort prend peu à peu le pas sur la vie...

Démarche

Ce spectacle-témoignage plonge le spectateur dans le quotidien d’un couple séparé par la Grande Guerre. Grâce à une mise en scène émouvante, cette histoire de guerre est surtout une belle histoire d’amour aux résonances contemporaines.

Cette pièce a été écrite à partir d’authentiques documents : lettres de soldats, d’épouses de « poilus » et d’infirmières, journaux et carnets de guerre de soldats et de médecins militaires.

Nous avons essayé de coller au plus près de la réalité quotidienne de ces années, et nos costumes ont été reproduits d’après des photographies ou des vêtements d’époque.

Infos spectacle:

De et avec : Guillaume Huot-Marchand et Béryl-Alexandra Brard

Aide à la mise en scène : Hélène Tisserand

Costumes : Bénédicte Meffre et Béryl-Alexandra Brard

Conception du décor : Guillaume Huot-Marchand

Public : Adultes et adolescents (à partir de 12 ans).

Nombre de représentations : Une seule représentation quotidienne.

Durée : Ce spectacle dure environ 1h20.

Nombre d’intervenants : Deux artistes comédiens (dont un musicien).

Espace nécessaire : La scène ou l’espace scénique doit avoir une largeur d’au moins 6 mètres, pour une profondeur d’au moins 5 mètres. Ce spectacle se joue exclusivement en intérieur et au calme, et le public doit impérativement être assis.

Temps d’installation et de préparation : environ 4h.

Temps de démontage : environ 2h.

Besoins techniques : Nous avons besoin de deux chaises et d’une table sur scène.

 

Télécharger le dossier du spectacle

 
Visuel-VDT-Haute-Def-04
Visuel-VDT-Haute-Def-03
Visuel-VDT-Haute-Def-05
Visuel-VDT-Haute-Def-06
Visuel-VDT-Haute-Def-01
Visuel-VDT-Haute-Def-04 Visuel-VDT-Haute-Def-03 Visuel-VDT-Haute-Def-05 Visuel-VDT-Haute-Def-06 Visuel-VDT-Haute-Def-01

 

"Haut les Masques"

 

 

 

Contenu

Eurydice Delorme (Professeure spécialiste d’on-ne-sait-quoi à l’Université d’on-ne-sait-trop où) et Alexandre Marchoux (son assistant improvisé malgré lui) ont une mission à remplir pour le compte du Ministère (lequel, on n’en sait trop rien, mais en tout cas, c’est un ministère, un vrai, avec un logo bleu-blanc-rouge et tout et tout) : rappeler comment le masque doit-être porté.

Mais bien vite, ils se perdent dans l’Histoire du masque à travers le monde, tentant d’évoquer tous les masques possibles et imaginables, entraînant le public dans un voyage désorganiser qui le mènera de l’Antiquité Grecque à Hollywood, en passant par le continent africain, les tranchées de la « Grande Guerre », le carnaval de Venise, les terrains de sport, la nuit d’Halloween, l’île de Bali ou les braquages de banques, avant de finir par être eux-même démasqués.

Démarche

Le masque : un petit morceau de tissu tenu par deux élastiques qui a débaroulé inopinément dans nos vies, devenant malgré nous un élément indispensable de notre quotidien. Il protège les uns et agace les autres, il rassure autant qu’il inquiète, et il est devenu, qu’on le veuille ou non, le sujet de toutes les conversations.

Mais qu’est-ce qu’un masque ? Rassure-t-il ou effraye-t-il ? Que cache-t-il ? Que révèle-t-il ? Et qui mieux que deux comédiens pour en parler, en jouer ?

En une quarantaine de minutes, les deux personnages déballent une quarantaine de masques différents avec verve et humour, évoquant aussi bien le théâtre que les super- héros des comics américains, la médecine que l’Histoire, le sport que la guerre, ou la science que les rituels les plus ancestraux.

Un spectacle léger pour mieux comprendre le masque, pour s’en amuser, pour le dédramatiser, bref : pour le démasquer !

Infos Spectacle:

Public : Tout public (à partir de 7 ans).

Nombre de représentations : Une à trois représentations quotidiennes.

Nombre d’intervenants : Deux artistes comédiens.

Espace nécessaire : La scène ou l’espace scénique (en intérieur ou en extérieur - sauf en cas de pluie) doit avoir une largeur d’au moins 4 mètres, pour une profondeur d’au moins 3 mètres.

Temps d’installation et de préparation : 20 minutes.

Temps de démontage : 5 minutes.

Besoins techniques : aucun

 

Télécharger le dossier du spectacle

Visuel-Hauts-les-Masques-04
Visuel-Hauts-les-Masques-03
Visuel-Hauts-les-Masques-01

                     

0
0
0
s2smodern

Socials

      

Contactez nous